Etude Icare
18 juin 2015
Convention Axione
18 juin 2015
Tout voir

Projet Esoppe

L’adaptation du logement, le soutien des proches ainsi que le suivi médical sont des paramètres essentiels pour permettre aux ainés de vivre chez eux plus longtemps.

L’installation d’un allumage automatique des lumières dans le couloir, la pose d’une rampe dans l’escalier, l’automatisation des volets… sont autant de dispositifs qui rendent le logement plus sûr et plus confortable.

L’expérience Esoppe a permis d’étudier les impacts d’un équipement domotique associé à un système de téléassistance sur le quotidien d’une centaine de personnes âgées en moyenne de 83 ans.

Leur logement a été ainsi équipé avec leur accord, d’éléments high-tech, leur offrant une assistance automatisée : un détecteur de fumée, un détecteur de variation anormale de température du domicile, un détecteur de gaz, un système d’éclairage automatique (« chemin lumineux ») ainsi que des systèmes complémentaires d’alerte (tirette de douche, émetteur portatif…) reliés à un centre de téléassistance.

Au terme d’une évaluation de 18 mois, effectuée par le CHRU de Limoges, les résultats ont montré que le risque de chute a été divisé par trois. Le projet Esoppe met en valeur également une bonne acceptation des équipements technologiques par les personnes âgées conduisant à une amélioration significative de leur moral et de leur confiance en soi.

En conclusion, ce projet démontre que les applications domotiques et les « gérontechnologies » combinées à l’accompagnement humain et à l’échange, sont déterminantes dans la mise en œuvre de dispositifs d’aide à la préservation de l’autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *